RECHERCHE

Taxe phytosanitaire : forte hausse au 1er Janvier 2019 !

Lundi 31 décembre

Animations gratuites : analyse pH/chaux dans vos magasins

Du 23 octobre au 7 novembre

L’Histoire

Ecovigne Beaujolais Mâconnais ne cesse d’apporter de nouvelles idées et, grâce à son maillage de magasins de proximité, à l’expertise de ses interlocuteurs de terrain et à la gamme de services et de produits proposés, s’affirme comme une enseigne leader des vignobles Beaujolais, Mâconnais, Bugey et Savoie. Retour sur son histoire...

1934 : naissance de la coopérative des blés de l’Ain
1968 : la coopérative prend le nom de CEREGRAIN, dont les dirigeants et décideurs sont des agriculteurs et des viticulteurs de la région
1993-1994 : le groupe coopératif investit au cœur du Beaujolais à Belleville. Cette plate-forme logistique permettra au futur réseau ECOVIGNE de garantir une qualité de service stockage et livraison conforme à la législation technique et environnementale.

JPEG - 83.2 ko
Vue aérienne du site de Belleville en 1995

2000 : Ecovigne est le précurseur de la collecte des emballages vides et récupère de sa propre initiative les EVPP pour les faire recycler par des professionnels (projet repris par ADIVALOR, structure interprofessionnelle, en 2001).
Janvier 2003 : lancement du prêt de semoirs à enherber et de machines à remplir les emballages longue conservation pour permettre aux viticulteurs de réaliser des économies d’investissement sur leurs exploitations.
2004 : Ecovigne met en place la première collecte de produits phytosanitaires non utilisables.
Juillet 2005 : fusion des différentes sociétés d’approvisionnement du groupe CEREGRAIN (SA JACQUET, S.A.V.S, MAISON MUGUET, TPLC et SAPEY )
Juillet 2008 : création de l’atelier d’impression pour cartons et étiquettes.
Janvier 2009 : nouvelle structure Ecovigne Beaujolais Mâconnais. L’objectif est de fournir aux viticulteurs des produits et des services pour la vigne et la cave, permettant ainsi la valorisation des vins du Beaujolais et du Mâconnais.
Février 2009 : mise en place du service impression personnalisée des petites séries de cartons.
Printemps 2011 : création et lancement d’Ecovigne Solution Atland, la traçabilité rendue accessible aux viticulteurs (référentiel Ecophyto 2018).
Juillet 2012  : le laboratoire œnologique « LABO 210 » (Villefranche et Cercié) rejoint le groupe coopératif.